Pèlerinage

P1190059
C’est à une spectacle rare que j’ai assisté et j’en suis tout à fait consciente. Quel privilège! Quel cadeau! Elles étaient une trentaine. Moi je les appelle les roues de foin et peu importe leur nom usuel. Une trentaine de roues de foin. J’ai déjà assisté à beaucoup de pèlerinages parce que c’est un sujet qui me passionne et moi aussi je partirai un jour sur les traces de je ne sais pas qui vers un but qui finalement ne regarde que moi. Il y a dans chaque pèlerinage une force mystérieuse, mais une force si grande. Et maintenant il m’est donné la chance de voir un pèlerinage parmi les plus rares, les plus secrets: celui de roues de foin. Elles ont l’air presque immobiles. Mais elles sont plus rapides que l’on croit sans que l’on comprenne cette distorsion entre notre regard et la réalité . Et malgré leur déplacement qui semble si lent: la force du pèlerinage les habite toutes entières. Je peux en ressentir une petite partie… Et puis il y a un grand silence. Plus grand que la normale, si je puis m’exprimer ainsi. Je nous sens couvertes par une grande bulle de hors du monde. C’est tellement émouvant… que je sens des larmes couler sur mon visage et le vent qui les emporte me dire que tout va bien. Je sais que tout va bien. Mais que le vent me le dise me fait du bien.
P1190058 Elles bougent. Les imposantes roues de foin avancent. Je ne sais pas leur but et personne encore ne l’a compris. Mais comme je l’ai dit ou pas je ne sais plus: le but est surtout intérieur. Alors savoir jusqu’où elles vont est une question sur un autre plan d’intérêt. Je sais bien que je ne pourrai pas les suivre jusqu’au bout: c’est ainsi. Mais en attendant: j’ai le bonheur de contempler ce spectacle si particulier. C’est tout le paysage qui semble en mouvement et les pylônes qui transportent notre électricité en sont les témoins muets mais sans aucune indifférence.
P1190055 Je sais que je vais les suivre jusqu’à la nuit noire. Et après tout sera comme si rien d’important ne s’était passé. Je n’appartiens pas à leur monde même si je peux ressentir un peu de ce qu’elles sont. Je marcherai avec elles sans rien perturber dans leur monde. Ce seront des heures riches. De réflexions traduites par plus de questions que de réponses. Je prendrai un peu de cette force de ce grand mouvement pour me nourrir moi.
J’ai encore un long chemin à parcourir alors je récolte tout ce qui peut m’aider. Tout ce qui construit ma vie d’aujourd’hui et aussi ce pèlerinage que je ferai un jour. Un pèlerinage ne se fait pas seul. Il se fait parce que des traces solidement ancrées dans le sol et sa mémoire.

Et maintenant ce sont les roues de foin qui avancent. Et moi je suis.

About Arret Facultatif

https://arretfacultatif.wordpress.com Deze blog is geschreven in twee talen (nederlands-français), door twee opmerkelijke vriendinnen. Wij vertalen elkaar niet, noch corrigeren elkaar, maar vormen samen een complementariteit in woord en beeld. Wij willen graag met onze handen laten geboren worden daar waar u kan van genieten, onder welke vorm dan ook. Poëzie en kleine stukjes uit het leven, maar ook volsagen verzonnen verhalen, hier vindt u het allemaal!
This entry was posted in Photo, texte and tagged , . Bookmark the permalink.

20 Responses to Pèlerinage

  1. Bravo pour ton texte qui va à merveille avec tes images.
    ps : j’aime particulièrement la première. Ce mélange de genre, la nature qui compose avec les pylônes électriques et ce champs vallonnés sur lesquels les balles de foin avancent doucement😉

  2. Très sympa ton récit. J’aime beaucoup aussi la première photo! Bon week end à toi

  3. cafcaciri says:

    Excellente idée – photos et texte. Comme les autres … la 1ere photo, plus que les autres, au fait pourquoi les compare-t-on ?

    • Merci🙂. Oui on compare: moi aussi… le première est ma préférée puisqu’initialement je ne pensais mettre que celle-là.

      • cafcaciri says:

        En fait elle sont dans des valeurs trop proches, mais en les recadrant en reserrant les autres sur leurs particularités , leur message à elles, ça aurait été intéressant.

      • oui… je les ai rajoutées parce que à ce moment j’ai donné la priorité au texte. Mais peut-être effectivement cela aurait-il été mieux avec des photos moins semblables entre elles🙂 . En tout cas j’y réfléchirai si cela se reproduit (texte avec plusieurs images sur même thème).

      • cafcaciri says:

        Ben ce sera surement une satisfaction pour tes lecteurs dont je compte être😉

  4. Très très jolie prise de vue et traitement d’image

  5. Fran says:

    J’ai trouvé ton mot très sympa. Felicitations.

  6. Quel beau texte! Et très belle idée que ces roues de foin…

  7. Au fil du texte, on “pèlerine” avec les roues. Illusion des mots, illusion du déplacement. Faire de ces lourds ballots de paille, de frêles invitation à la marche est une prouesse!
    regionmysterieuse.wordpress.com

Leave a Reply

Fill in your details below or click an icon to log in:

WordPress.com Logo

You are commenting using your WordPress.com account. Log Out / Change )

Twitter picture

You are commenting using your Twitter account. Log Out / Change )

Facebook photo

You are commenting using your Facebook account. Log Out / Change )

Google+ photo

You are commenting using your Google+ account. Log Out / Change )

Connecting to %s