Tunnel sous la mer

P1090186
J’ai marché droit devant moi.

Jusque là, aucun obstacle ne n’en était vraiment un. Souvent, il faut juste de la patience et la solution vient. Elle s’approche de nous, tout doucement. Elle est d’abord floue. Et puis ses contours se précisent. Bonjour je suis la solution… Ta solution. Elle nous prend par la main et on continue. Une fois l’obstacle passé: elle nous lâche la main et redevient floue. C’était la solution à ce problème: elle avait vécu. C’est ainsi que cela c’était passé.

Depuis Tombouctou jusqu’ici. Tombouctou est une ville de mes rêves. Elle n’existe pas vraiment.

Des milliers de kilomètres et puis la mer. Elle est très belle le mer. Je me suis tout de suite rendue compte qu’elle m’avait manqué. En fait, quand je l’ai aperçue, j’ai couru vers elle. C’était comme un immense élan. L’eau m’a bien sûr arrêtée. On ne peut traverser la mer en marchant. Je me suis assise pour récupérer et aussi pour attendre la solution. Souvent elle vient vers moi par la gauche. Je fais semblant de rien, comme si je ne l’attendais pas. Mais je l’attends.

Elle est arrivée et je l’ai accueillie avec un sourire. Je fais quoi pour traverser la mer? Elle m’a tendu une pelle qui traînait là, abandonnée par un enfant trop pressé et elle m’a dit de creuser. Elle ma dit creuse, construit un tunnel.

J’ai commencé. Toujours cela m’a fait du bien de creuser la plage, pour des châteaux, des sculptures ou des tunnels. Bien sûr ce n’est pas possible de creuser un tunnel sous la mer, mais ce n’était pas le but. La solution était toujours à côté de moi et nous attendions le bateau qui allait forcément arriver.

About Arret Facultatif

https://arretfacultatif.wordpress.com Deze blog is geschreven in twee talen (nederlands-français), door twee opmerkelijke vriendinnen. Wij vertalen elkaar niet, noch corrigeren elkaar, maar vormen samen een complementariteit in woord en beeld. Wij willen graag met onze handen laten geboren worden daar waar u kan van genieten, onder welke vorm dan ook. Poëzie en kleine stukjes uit het leven, maar ook volsagen verzonnen verhalen, hier vindt u het allemaal!
This entry was posted in Uncategorized. Bookmark the permalink.

7 Responses to Tunnel sous la mer

  1. j’adore ce duo, très très beau texte.

  2. Céline says:

    La photo est belle, inspirante…………….. et elle t’a inspirée un texte magnifique…………….. Tombouctou est de retour je vois ………………….

  3. THERA says:

    La photo est splendide. Tombouctou, la ville. Jadis une belle cité, est pris en otage, ballote entre un Etat faible, une rébellion puissante, et l’indifférence

    • Merci!
      Oui: c’est très triste pour Tombouctou… Une ville avec l’aura d’un mythe mais qui est maintenant dans les mains d’une très dure réalité… Je n’ai encore jamais été à Tombouctou (mais au Mali: oui) et maintenant malheureusment cette ville à une autre résonnance pour moi: puisse un jour le mythe revivre.

      • THERA says:

        Je suis malien et la situation du pays et particulièrement de Tombouctou est catastrophique. J’espère, comme vous, que ce grand mythe pourra revivre et faire vire de grands rêves…

Leave a Reply

Fill in your details below or click an icon to log in:

WordPress.com Logo

You are commenting using your WordPress.com account. Log Out / Change )

Twitter picture

You are commenting using your Twitter account. Log Out / Change )

Facebook photo

You are commenting using your Facebook account. Log Out / Change )

Google+ photo

You are commenting using your Google+ account. Log Out / Change )

Connecting to %s