Château de sable

060
Trop de vent aujourd’hui
Mais se calme enfin
Pour quelques rares promeneurs

Le château a attendu
Mais il doit sortir du sable

Peu importe le temps

Il trouvera ses volontaires

Ils creuseront
Ils se croient libres
Ils ne le sont pas
Ils ont été choisi
Ils ont répondu à un appel

Inaudible

Tant qu’il y aura des humains
Le château sera reconstruit
Quelque part
A chaque marée basse
Cette fois pas très grand
Parce que les mains gelées
A chaque marée basse
Même la nuit

Après ils peuvent regarder
La mer engloutir
La construction éphémère
Qu’ils croient être la leur

Parfois les châteaux
Naissent pas dizaines
Mais un seul naît
De sa propre volonté

Et si toi tu creuses un jour
Pense que peut-être
Tu as été désigné
Pour accomplir
Le destin
D’un château qui renaît
Toujours
Du sable
A marée basse.

About Arret Facultatif

https://arretfacultatif.wordpress.com Deze blog is geschreven in twee talen (nederlands-français), door twee opmerkelijke vriendinnen. Wij vertalen elkaar niet, noch corrigeren elkaar, maar vormen samen een complementariteit in woord en beeld. Wij willen graag met onze handen laten geboren worden daar waar u kan van genieten, onder welke vorm dan ook. Poëzie en kleine stukjes uit het leven, maar ook volsagen verzonnen verhalen, hier vindt u het allemaal!
This entry was posted in Photo, Proza and tagged . Bookmark the permalink.

2 Responses to Château de sable

  1. marie. says:

    oui, j’aime vraiment ces mots-là

Leave a Reply

Fill in your details below or click an icon to log in:

WordPress.com Logo

You are commenting using your WordPress.com account. Log Out / Change )

Twitter picture

You are commenting using your Twitter account. Log Out / Change )

Facebook photo

You are commenting using your Facebook account. Log Out / Change )

Google+ photo

You are commenting using your Google+ account. Log Out / Change )

Connecting to %s