Sans titre (et sans photo)

La chaleur est étouffante. Je ne peux presque plus respirer. Le soleil est devenu un ennemi de la cruauté d’aucun autre. Le sol est tellement sec. Quelle pluie pourrait lui rendre de la vie? Une femme se dirige vers moi. Elle me tend son enfant. Elle est si maigre. Et lui encore plus. Je tends des bras lourds d’impuissance devant cette supplication portée par un regard déjà résigné. Que puis-je faire pour ce si petit? Je me sens si coupable. Coupable de quoi? De tout ce que je n’ai pas fait? Il est si léger. Quel âge a-t-il? Il est dans mes bras et je réalise que c’est mon petit frère que je tiens ainsi. C’est mon petit frère et je ne peux rien faire pour lui. Son souffle est à peine plus lourd que lui. Un souffle qui a tellement de mal à se frayer un passage. Mon petit frère ouvre les yeux. Il n’y a plus rien dans ce regard. Pas même de la souffrance. Je le serre un peu plus. Pas trop, de peur de le briser. Je crois que la mère a compris. Elle a déjà dû sans doute comprendre tant de fois. Je retiens mon souffle pour saisir celui qui sera le dernier de mon petit frère. Comment une telle vie est-elle possible? Quel est son sens? L’âme de mon petit frère avait pourtant bien existé. Je tombe sur les genoux avec le petit corps toujours dans mes bras. L’impuissance est consommée. Une âme s’est dissipée. Aussi éphémère qu’une brume matinale. Le choc que je reçois dans les genoux est si violent. Pourtant la terre est si proche. C’est le ciel qui est loin. C’est tout mon corps qui tremble. Qui tremble de froid. Je n’arrive plus a respirer. Des larmes silencieuses débordent du visage de la mère. La Mère. Elle s’est assise à côté de moi. A côté de moi qui tiens son enfant dans les bras, qui tiens mon petit frère tant aimé. Du temps passe. Qu’il passe, je n’ai pas envie de le retenir.

About Arret Facultatif

https://arretfacultatif.wordpress.com Deze blog is geschreven in twee talen (nederlands-français), door twee opmerkelijke vriendinnen. Wij vertalen elkaar niet, noch corrigeren elkaar, maar vormen samen een complementariteit in woord en beeld. Wij willen graag met onze handen laten geboren worden daar waar u kan van genieten, onder welke vorm dan ook. Poëzie en kleine stukjes uit het leven, maar ook volsagen verzonnen verhalen, hier vindt u het allemaal!
This entry was posted in Uncategorized and tagged . Bookmark the permalink.

One Response to Sans titre (et sans photo)

  1. Tamara Noël says:

    Tu sais que c’est un de mes favorites!
    Beklijvend!

Leave a Reply

Fill in your details below or click an icon to log in:

WordPress.com Logo

You are commenting using your WordPress.com account. Log Out / Change )

Twitter picture

You are commenting using your Twitter account. Log Out / Change )

Facebook photo

You are commenting using your Facebook account. Log Out / Change )

Google+ photo

You are commenting using your Google+ account. Log Out / Change )

Connecting to %s