Regarde-moi

Pour photographier une libellule il faut juste un peu de patience. Près d’un étang, d’une pièce d’eau: un peu de patience. On croit qu’elle ne se pose jamais. Mais elle le fait. Il faut repérer cet endroit. Ce mettre là et attendre qu’elle revienne parce que jamais elle ne reste bien longtemps. Mais elle revient. Approcher l’appareil photo tout doucement. On peut aller tout près. Et si cela ne marche pas la première fois, attendre de nouveau qu’elle revienne. Elle reviendra. Essayer de nouveau. Prendre la photo et si on en veut encore d’autres: attendre qu’elle se pose dix fois. Je crois qu’elle est d’accord. Au moins curieuse. En tout cas avant de partir je ne manque jamais de lui dire merci. On ne sait jamais…

About Arret Facultatif

https://arretfacultatif.wordpress.com Deze blog is geschreven in twee talen (nederlands-français), door twee opmerkelijke vriendinnen. Wij vertalen elkaar niet, noch corrigeren elkaar, maar vormen samen een complementariteit in woord en beeld. Wij willen graag met onze handen laten geboren worden daar waar u kan van genieten, onder welke vorm dan ook. Poëzie en kleine stukjes uit het leven, maar ook volsagen verzonnen verhalen, hier vindt u het allemaal!
This entry was posted in Photo and tagged . Bookmark the permalink.

Leave a Reply

Fill in your details below or click an icon to log in:

WordPress.com Logo

You are commenting using your WordPress.com account. Log Out / Change )

Twitter picture

You are commenting using your Twitter account. Log Out / Change )

Facebook photo

You are commenting using your Facebook account. Log Out / Change )

Google+ photo

You are commenting using your Google+ account. Log Out / Change )

Connecting to %s